Sondage. Les résultats abordés par les groupes politiques au CR de Bretagne

Le 10 octobre, les élu(e)s régionaux se sont réunis en session au Conseil Régional de Bretagne. Partenaire de Dibab – Décidez la Bretagne, le Breizh Civic Lab avait transmis les résultats du sondage TMO Régions à tous les conseillers. Il leur avait été également proposé de réfléchir à l’organisation d’un débat citoyen en vue de préparer une consultation sur la réunification, une collectivité unique et le transfert de nouvelles compétences.

Lors de la présentation de la politique générale, plusieurs représentants de groupes politiques ont abordé les résultats du sondage: Gaëlle Nique, du groupe de la majorité Alliance progressiste des Socialistes & Démocrates, Paul Molac du groupe Régionalistes et Marc Le Fur du groupe Droite, Centre et Régionalistes.

« Ces différentes questions devront un jour avoir une réponse. Et le plus tôt sera le mieux. »

Gaëlle Nique, groupe Alliance progressiste des Socialistes & Démocrates

Gaëlle Nique a repris les grands chiffres du sondage tout en précisant que ces questions institutionnelles devaient être tranchées au plus vite. Paul Molac et Marc Le Fur ont surtout évoqué, mais plus succinctement, la nécessaire réunification avec le retour administratif de la Loire-Atlantique en Bretagne.

« L’enquête d’opinion réalisée en Juillet par TMO pour le compte de Dibab et Breizh Civic Lab révèle à cet égard un certain nombre d’enseignements tout à fait édifiants. D’abord, la force croissante du sentiment d’appartenance breton qui gagne 10 points en 10 ans pour culminer désormais à 87%. Ensuite, les écrasantes majorités qui se dégagent tant en faveur d’un référendum sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne que du transfert de nouvelles compétences à la Région. Enfin, le soutien massif à un projet d’Assemblée de Bretagne qui recueille l’assentiment de 61% des sondés, seuls 18% d’entre eux se déclarant hostiles. Qu’elles dépendent directement ou non de nous, ces différentes questions devront un jour avoir une réponse. Et le plus tôt sera le mieux. Car il en va de la crédibilité de notre système représentatif et de notre modèle démocratique. Ce qu’en dernier ressort laisse transparaître cette enquête, c’est une envie de Bretagne, extrêmement prégnante chez nos concitoyens. Nous devons continuer à porter l’ambition politique de notre collectivité qui ne se résume pas à une simple gestion administrative. Oui monsieur le président et chers collègues, la Bretagne n’est pas une région comme les autres; elle est bien plus que cela. Elle est un rêve à concrétiser, un horizon à atteindre. »

Gaëlle Nique, Alliance progressiste des Socialistes & Démocrates
Conseil Régional de Bretagne, 10 Octobre 2019

Le Breizh Civic Lab rappelle son souhait d’un débat citoyen organisé en amont de toute consultation démocratique. Pour ce faire, des contacts ont d’ores-et-déjà été pris avec des spécialistes de la participation citoyenne (méthodologie et techniques).

Merci de nous suivre et de partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.